UFC-Que Choisir de Nantes

Nos enquêtes

Les prix de la parapharmacie

Chasse gardée du secteur pharmaceutique jusqu’à la fin des années 1980, la distribution des produits de parapharmacie est, depuis, ouverte à tous les modes de distribution (commerce spécialisé, grandes surfaces, internet…).
Le marché était évalué en 2015 à 4,2 milliards d’euros. Porté par des innovations, de nouvelles tendances, ainsi que par un public soucieux de bien-être, il répond à la quête des consommateurs d’une bonne santé et d’une jeunesse préservée.
Trente ans après la libéralisation de la vente des produits de parapharmacie, le marché est réparti entre trois types d’opérateurs : les pharmaciens en officine (78 %), les commerces de parapharmacie (20 %) et la vente en ligne (seulement 2 %).
Entre le 24 septembre et le 8 octobre 2016, l’UFC-Que Choisir a enquêté dans 747 pharmacies et parapharmacies réparties sur l’ensemble du territoire. Les enquêteurs ont procédé, anonymement bien sûr, au relevé des prix en magasin (466 parapharmacies et 281 pharmacies). Une trentaine de parapharmacies en ligne ont également été enquêtées.
Un panier de 14 produits de marques connues à l’échelle nationale a été constitué, représentant les différents segments du marché (soins du corps, du visage, des cheveux, solaires, pour bébé…).
Au regard du faible nombre de produits composant le panier, il n’a pas été possible d’établir une comparaison de prix magasin par magasin. Les résultats se présentent donc selon une approche par produit, par canal de distribution, puis par enseigne.
Les premières analyses témoignent d’écarts de prix importants (voir le tableau page suivante). Par exemple, les comprimés OENOBIOL ont un prix minimum inférieur à 8 € et un prix maximum supérieur à 24 €, soit près de trois fois plus cher !
Si l’on compare les prix observés par canal de distribution, selon l’indice 100 pour la moyenne des points de vente, on obtient

Internet
Parapharmacie
Pharmacies (officines)
92 €
97 €
105 €

Si l’on considère les prix constatés par catégorie de commerces, toujours selon l’indice 100 pour leur moyenne, on relève

Internet
Parapharmacie
Pharmacies (officines)
Hypermarchés
Réseaux
Indépendants
Réseaux
Indépendants
92 €
96 €
101 €
114 €
101 €
107 €

En parapharmacie les hypermarchés s’imposent face aux spécialistes
E. Leclerc affiche un panier 14 % moins cher que la moyenne nationale. Géant Casino suit avec un panier 10 % moins cher. Carrefour se place 1 % au-dessus et Auchan 2 %. L’enseigne Monoprix est encore peu compétitive (5 % plus cher) avant Soleil Bleu (l’enseigne de CORA), dernière du classement (12 % plus cher).
Les officines sont globalement moins compétitives, mais il y a des exceptions : ainsi, les 130 pharmacies Lafayette arrivent deuxièmes avec un indice de 90.
S’agissant des pharmacies indépendantes, les prix varient en moyenne de 18 % d’une officine à l’autre. Autrement dit, tout est possible : les plus compétitives côtoient les plus onéreuses. On peut, en pharmacie, payer le prix fort comme y faire de bonnes affaires.
La vente en ligne attire de plus en plus. La parapharmacie ne fait pas exception. Résultat : les produits sont en moyenne 8 % moins chers.
Weleda, Oenobiol, Mustela et Klorane sont les marques pour lesquelles on peut réaliser les meilleures affaires. Avène et Bioderma sont dans la moyenne.
Attention toutefois aux frais de port, qui ne sont pas compris dans les tarifs ! Il faut débourser en moyenne 5,81 € pour voir ses articles acheminés. Néanmoins, les sites proposent la livraison gratuite à partir d’un certain montant ; le plus souvent 49 € (35 pour pharmaceo.fr et 79 pour bzzpara.com et atrium-sante.fr).
Une forte disparité dans la disponibilité des produits
Une fois encore, la grande distribution s’illustre puisqu’elle occupe les 6 premières places de notre enquête. E. Leclerc est doublement gagnant : en plus de pratiquer les meilleurs prix, il décroche un très beau taux de disponibilité (80 %). Il est suivi de très près par CORA et ses pharmacies SOLEIL BLEU (78 %), Carrefour et Géant Casino (77 %). Monoprix et Auchan ferment la marche avec respectivement 76 et 75 %.
Internet et les spécialistes déçoivent. Parashop est à 74 %, Tanguy 71 % et les parapharmacies en ligne à 73 %.
Les parapharmacies indépendantes affichent un taux encore plus faible : avec seulement 60 % de disponibilité, ces magasins n’auront pas tous les produits que vous recherchez, même dans les marques les plus courantes.
La fin de ce classement semble dédiée aux pharmacies. Lafayette est en tête avec le meilleur taux (65 %), soit deux produits disponibles sur trois, suivi de très près par le réseau Pharmavie (64 %). Bien plus loin, on retrouve les pharmacies indépendantes avec à peine 53 % (1 produit sur 2). Les autres réseaux de pharmacies atteignent seulement 43 % (2 produits sur 5).

Juillet 2017 d’Alain LEMERLE