UFC-Que Choisir de Nantes

Alerte méfiez-vous, Litiges

Dépannage à domicile : les limites du nouvel arrêté

Les dépannages et autres travaux effectués au domicile du consommateur sont désormais mieux encadrés. Mais il n’est pas certain que le nouveau texte fasse disparaître les arnaques, fréquentes dans le secteur du dépannage à domicile.
Ainsi, les entreprises de ce secteur doivent afficher en magasin et sur leur site Internet (si elles en ont un), les prix TTC des différentes prestations forfaitaires proposées, les éventuels frais de déplacement, et toute autre condition de rémunération.
Sur place, le devis est obligatoire avant toute intervention. L’entreprise doit établir un devis précis et complet, en particulier  » le décompte détaillé, en quantité et en prix, de chaque prestation et pièces nécessaires à l’opération prévue ».
Une fois les travaux achevés, une facture est obligatoirement remise au consommateur si le coût est supérieur ou égal à 25  €.
Quelques conseils
Face à une serrure bloquée en pleine nuit ou encore à une fuite d’eau survenue un dimanche, on conseillera au consommateur, surtout de ne pas composer le numéro de téléphone figurant sur la petite carte glissée par un dépanneur dans la boîte aux lettres.
Il est préférable d’attendre les heures d’ouverture d’un artisan de quartier localisé, connu, et de bonne réputation.
En attendant, aller dormir à l’hôtel ou chez des proches, couper l’eau, cela sera aussi efficace et moins cher !
Penser aussi à la formule d’assistance-dépannage proposée par beaucoup d’assurances habitation : ce service est disponible jour et nuit, et vous envoie un vrai professionnel, dont les tarifs sont négociés avec l’assureur (mais c’est le client qui paie la prestation : c’est le principe de l’assistance).

Août 2017 d’après Que Choisir