UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Coffrets cadeaux

Les coffrets cadeaux présentent une solution facile pour les fêtes : voyages ou séjours de rêve, repas d’exception, les promesses sont nombreuses et séduisantes. Mais les déceptions sont aussi fréquentes.
Vérifier la disponibilité
Il faut réserver le plus tôt possible la prestation choisie, pour éviter les mésaventures.  
Le plus souvent, la déception vient du manque de disponibilités aux dates souhaitées, ou la rupture de son contrat par le prestataire avec l’émetteur du coffret. Dans ce dernier cas, il n’y aura pas de remboursement, sous prétexte que beaucoup d’autres offres restent valides.
Il faut penser à prolonger la durée du coffret avant sa date d’échéance, lorsqu’on n’est pas en mesure d’utiliser le coffret cadeau avant sa date de péremption, à vérifier sur l’emballage. En général, cette prolongation est accordée par l’émetteur du coffret. Encore faut-il que les prestataires soient encore au rendez-vous…
Exiger les prestations prévues
Le bénéficiaire d’une formule en coffret peut refuser tout supplément que le prestataire tenterait d’imposer : par exemple, pour la réservation d’une nuit d’hôtel, le dîner sur place ne peut être imposé.
Si une prestation décrite au catalogue a été annulée ou modifiée par le prestataire, le titulaire du coffret peut réclamer à l’émetteur du coffret le remboursement, ou une prestation équivalente en remplacement.
En cas d’annulation ou de modification d’un produit touristique, le titulaire d’un coffret cadeau dispose des mêmes droits que s’il avait acheté un séjour à forfait dans une agence de voyages : la responsabilité de l’émetteur du coffret est la même que pour une agence.

Janvier 2019 par l’UFC-Que Choisir de Nantes