UFC-Que Choisir de Nantes

Alerte méfiez-vous, Litiges

UNICIS : secret professionnel pour polichinelle

C’est l’histoire assez incroyable d’une cliente UNICIS mécontente. Pour se défendre, cette agence nous a dévoilé des informations nominatives couvertes par son obligation de confidentialité, sans états d’âme.
Madame V cherchait l’amour et avait contacté ED CONSEIL à Nantes (membre du réseau UNICIS), pour l’aider dans sa quête. Cette agence de courtage matrimonial lui a proposé un contrat pour rencontrer des hommes correspondant à son profil. Déçue par les rencontres proposées, qui ne correspondaient pas à ses attentes, pourtant clairement formulées à l’agence, Madame V nous a consultés.
Nous avons signalé à UNICIS ED CONSEIL les reproches de notre adhérente sur le respect de son contrat.
Tout, tout, tout sur les profils
C’est alors que l’histoire devient particulièrement stupéfiante :
  • Pour se défendre, et apporter la preuve de la bonne exécution de ses obligations, ED CONSEIL nous a adressé les fiches profils, non anonymisées, des hommes rencontrés par sa cliente.
  • Toutes les fiches profils contenaient les prénoms, adresses personnelles, numéros de téléphone et dates de naissance des clients. A noter qu’un léger effort a été fait pour rayer leur nom. Mesure peu efficace, puisque ces noms restent parfaitement lisibles sous la rayure.
  • Les photos de ces hommes étaient également visibles.
  • Des détails plus sensibles ou inattendus sont également fournis : religion, revenu mensuel, allergies…
Outrage aux lois et au contrat
Il est évident que ces données n’auraient jamais dû nous être transmises, même dans le cadre d’un échange contentieux, puisque ces informations n’étaient pas personnelles à notre adhérente.
Il s’agit de données personnelles dites sensibles. Leur protection est impérative, pour l’organisme qui les a recueillies avec le consentement des intéressés, selon le Règlement Général sur la Protection des Données (le bouclier européen de la vie privée). Elles sont également couvertes par le devoir de confidentialité et le secret professionnel, comme le rappelle solennellement ED CONSEIL dans ses mentions légales.
L’agence UNICIS de Nantes a donc perdu une cliente, et gagné un signalement à la Commission nationale « Informatique et Liberté » (CNIL).
Pour conclure 
Si vous voulez chercher l’amour en gardant un brin d’intimité, mieux vaut éviter UNICIS !

Janvier 2019 Charline CHAILLOU