UFC-Que Choisir de Nantes

Nos enquêtes

Les prix de la distribution dans la région nantaise, en 2016

Cette enquête a été réalisée entre le 23 janvier et le 6 février 2016. Les prix de 81 produits ont été relevés dans les principaux réseaux de distribution alimentaire par les enquêteurs anonymes des associations locales dans chaque magasin. D’autres ont été relevés par internet pour les offres en drive.

Au total, 340.000 prix ont été relevés, triés et analysés par l’UFC-Que Choisir au cours de ces deux semaines.

Les prix sont, en moyenne, restés stables sur un an : seul le rayon viande connaît une légère inflation.

Les produits composant le panier appartiennent à l’ensemble des catégories de produits achetés en grande surface par les ménages (épicerie, laitages, viandes-poissons, fruits-légumes, boissons, hygiène-beauté), de grandes marques ou de marques distributeurs.
L’ouest reste très bien représenté parmi les départements bon marché (Finistère, Côtes d’Armor, Orne, Charente) avec un panier moyen allant de 337 à 340 €. La Loire-Atlantique suit de près avec un panier moyen à 343 €. La région nantaise, elle, fait un peu mieux avec 340 €.

Dans notre région, le distributeur LECLERC est en tête, puisque sur les 60 magasins enquêtés, les 7 moins chers appartiennent à ce réseau :

PARIDIS (route de Paris), ATLANTIS (route de Vannes), ORVAULT-GRAND-VAL (route de Rennes), REZÉ-ATOUT SUD (route de Poitiers), BOURGNEUF.

Le huitième est le Géant CASINO de La Chapelle-sur-Erdre, souvent bien placé les années précédentes.

Ensuite viennent CARREFOUR, Hyper U, Intermarché.

Au contraire, les supermarchés CASINO sont en fin de classement : deuxième et cinquième parmi les plus chers.

Le MONOPRIX du centre ville de NANTES reste le moins intéressant, avec un coût de 402 € : il suit l’exemple national de la marque.

Certains magasins choisissent d’être très compétitifs sur certains produits mais peuvent se révéler moins intéressants pour d’autres. LECLERC l’est en général sur le non-alimentaire, les viandes et poissons, la crèmerie. Mais il peut être plus cher que les autres pour les boissons. CARREFOU et Géant-CASIO ont tendance à privilégier le prix des boissons. Quant aux prix des marques nationales, ils reflètent assez fidèlement la politique générale de l’enseigne ; c’est encore chez Géant CASINO et LECLERC qu’ils sont les moins chers.

Pour finir, un petit conseil : attention aux promotions qui n’en sont pas : lots qui se révèlent plus chers qu’un achat à l’unité, prix de base gonflé avant une réduction spectaculaire, pourcentage de produit supplémentaire affiché mais qui n’est pas fourni… Il faut toujours comparer les offres par rapport au prix à l’unité ! Il peut aussi être utile de vérifier à la caisse que le prix payé est bien celui affiché. A vos paniers, et bonnes courses !


Février 2017 par l’UFC-Que Choisir de Nantes

Même catégorie

Les circuits courts

Les circuits courts

16 novembre 2018
Les conseils en pharmacie

Les conseils en pharmacie

12 octobre 2018