UFC-Que Choisir de Nantes

Nos enquêtes

Les aliments « bio » dans les commerces

Entre le 18 mars et le 2 avril 2017, les enquêteurs bénévoles de l’UFC-Que Choisir ont enquêté des magasins spécialisés bio. Les prix de 30 produits représentatifs de la consommation française ont été relevés de façon anonyme (fruits et légumes frais, crèmerie, viande, riz, farine, jus de pomme, cidre…).
Le but de cette enquête était de calculer :
  •  D’une part, le surcoût du bio par rapport au même panier en conventionnel (non bio).
  •  D’autre part, le niveau de prix du bio chez les différents acteurs du marché.
Le prix du bio en supermarché
Le panier de ces mêmes produits non bio en grande surface a un coût moyen de 74 €. Le même panier en bio, toujours en grande surface, coûte 126 €, soit un surcoût de 70 %.
Il faut noter que ce n’est qu’une moyenne (Leclerc et U sont un peu moins chers : 117 et 120 €).
Si on fait la même étude uniquement sur les fruits et légumes, la différence est encore plus grande. En grande surface, le prix moyen du panier « fruits et légumes » conventionnel est de 15 €, alors que celui du bio s’élève à 40 €, soit 175 % de plus !
Pour cacher cet écart impressionnant, il arrive que les distributeurs jouent sur le conditionnement (le prix affiché n’est plus celui du kilo, mais de 500 ou 750 grammes).
Pour le panier hors fruits et légumes, le surcoût est plus modéré : le prix moyen des deux paniers s’élève à 59 € pour le conventionnel et à 86 € pour le bio, soit une différence de 45 %.
Le prix du bio en magasin spécialisé
Le prix du panier en magasin spécialisé bio est supérieur de 28 % au même panier en grande surface (soit 161 € contre 126 €), et bien sûr très supérieur au même panier conventionnel en grande surface (pour rappel, il ne coûte que 74 €). Attention toutefois : des différences existent entre les enseignes, mais aussi entre les catégories de produits.
En magasin spécialisé, les fruits et légumes bio sont moins chers qu’en grande surface, de 26 % (30 € contre 41 €) !
En revanche, le panier hors fruits et légumes donne un net avantage aux grandes surfaces : 59 € en conventionnel, 85 € en bio grande surface et 130 € en magasin spécialisé.
Origine des produits
Nous avons également relevé l’origine de certains produits en magasin bio. Les citrons proviennent à 60 % d’Italie, 34 % d’Espagne, 5 % de France et 1 % d’Argentine, Maroc ou Mexique.
La laitue provient, elle, à 92 % de France et à 7 % de production locale.
Magasins locaux
Les prix dans les magasins spécialisés enquêtés de la région nantaise sont dans l’ensemble inférieurs à la moyenne nationale (pour rappel : 161 €), à l’exception des BIOCOOP de CHÂTEAUBRIANT et SAINT-PHILIBERT DE GRAND-LIEU (le plus cher pour les deux types de panier). Les moins chers se trouvent à Nantes : BIOCOOP de la route de Rennes (NANTES-ORVAULT) et du boulevard Gustave Roch (SAINT-SÉBASTIEN/LOIRE).
Attention : un même magasin peut être intéressant sur un type de panier et beaucoup moins sur l’autre. Ainsi, pour le NATURÉO de LA CHAPELLE/ERDRE
En regardant le tableau, on s’aperçoit que ce dernier est cher en fruits et légumes mais bon marché hors fruits et légumes, ce qui le place en moyenne position dans le tableau.
Les BIOCOOP de SAINT-GÉRÉON et VALLET, eux, jouent le contraire, en étant bon marché en fruits et légumes et moins pour le reste.
En conclusion, la grande surface est opportuniste sur le marché du bio. Elle propose un petit assortiment pour satisfaire les consommateurs occasionnels, mais pas du tout les puristes qui, de toute façon, ne viendront pas. L’hypermarché est particulièrement médiocre sur les fruits et légumes frais : non seulement ils sont chers, mais le choix est restreint.
Le modèle économique de la grande distribution échoue en quelque sorte sur le bio : ces établissements, qui s’approvisionnent massivement en centrales d’achat, ont du mal à concurrencer les magasins spécialisés, plus flexibles et proches des producteurs locaux.

Juin 2018 par Alain LEMERLE