UFC-Que Choisir de Nantes

Air intérieur, Environnement

La pollution de l’air intérieur

Notre association a entrepris un vaste programme d’information de la population sur les risques pour la santé que présente la pollution de notre air intérieur.
Agir contre la pollution dans nos habitations
L’UFC-Que Choisir en Pays de la Loire mène des actions de sensibilisation à la qualité de l’air intérieur auprès de différents publics : des professionnels de la petite enfance, des parents et futurs parents, des élèves aides-soignantes, de jeunes scolaires.
Il s’agit de transmettre des messages de prévention simples, validés par les autorités sanitaires :
  • Aérer son logement 15 minutes par jour.
  • Éviter l’usage de produits toxiques, pour le ménage et les cosmétiques.
  • Écarter absolument l’emploi de désodorisants d’intérieur.
L’association a mené une réflexion avec les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) de Guérande et de Bouguenais. Elle intervient aussi auprès des organismes d’assistance aux personnes (Aide à domicile pour tous, ADAR).
Comment ça marche
En amont de la mise en œuvre des séances de sensibilisation (1h30 environ), l’association diffuse un questionnaire aux professionnels participants, afin de connaître les situations qu’ils rencontrent au quotidien au domicile des patients.
En examinant les réponses, nos animateurs identifient les principales problématiques rencontrées dans les domiciles visités. Les observations qui peuvent avoir un impact sur la qualité de l’air intérieur et la santé des personnes sont surtout la présence d’humidité et de moisissures, l’absence ou l’insuffisance de chauffage, la présence de produits toxiques, les nuisances d’animaux, une installation électrique ou de gaz défectueuse, un encombrement anormal de meubles ou de produits, des revêtements de sols défectueux…
La séance d’explications et d’échanges est menée par des bénévoles de notre association avec les professionnels et leur encadrement. Elle permet de déterminer les moyens de lutter contre la pollution de l’air intérieur. Les principales solutions sont l’aération et le changement de produits ménagers :
  • Une aération manuelle de 2 ou 3 fois 5 minutes par jour suffit, même lorsqu’il y a une ventilation mécanique contrôlée.
  • Les nettoyants ménagers efficaces et sans danger sont des produits à composition simple, comme vinaigre blanc, savon noir, bicarbonate de soude. C’est encore mieux s’ils portent un label écologique (ECOLABEL, ECOCERT).
Ces mesures sont faciles et peu coûteuses, donc à la portée de tous.
Aller plus loin
Il est important d’agir aussi sur d’autres leviers, pour améliorer le quotidien des usagers et les conditions de travail des professionnels 
  • L’UFC-Que Choisir invite les organismes d’aide et de soutien au domicile à travailler sur le cadre juridique de leurs interventions. Le but est d’inclure dans les règlements intérieurs et les contrats la nécessité pour les personnels d’intervenir dans un habitat sain, aéré, qui ne soit pas préjudiciable à leur santé.
  • Les professionnels ont aussi été informés sur l’existence et le rôle du Conseiller Médical en Environnement Intérieur. Ce nouveau spécialiste intervient, sur prescription médicale, au domicile des particuliers afin d’évaluer la qualité de l’air intérieur et de conseiller les gestes et produits plus favorables pour leur santé.
  • Le repérage de l’habitat indigne fait également partie du programme de sensibilisation. Les services publics se mobilisent depuis plusieurs années (par exemple en Loire-Atlantique), dans une démarche proactive pour identifier les logements non conformes aux normes d’habitation élémentaires. Les déclarations d’insalubrité ont progressé ces dernières années. L’habitat indigne se définit comme un logement dont les caractéristiques peuvent raisonnablement comporter des risques pour la santé et la sécurité des occupants. Les professionnels intervenant au domicile sont les plus à même de repérer ces situations, et de les signaler aux structures compétentes. C’est pourquoi les équipes de notre association insistent pour faire mieux connaître les critères de l’habitat indigne, et les acteurs chargés d’y remédier.
Une ambition pour tous
Depuis 2016, l’UFC-Que Choisir Pays de la Loire a principalement travaillé dans les territoires de Saint-Nazaire, Guérande, Pontchâteau, auprès de plus de 200 personnes.
Notre objectif est double :
  • D’une part, garantir une meilleure qualité de vie aux personnes âgées, qui vivent chez elles jusqu’à un âge avancé, souvent seules. Elles ont besoin de l’information nécessaire pour améliorer leur confort au quotidien.
  • D’autre part, améliorer les conditions de travail difficiles des professionnels du domicile, acteurs essentiels pour l’accompagnement des personnes en situation de fragilité.

Mars 2019 Hélène DEVAUX