UFC-Que Choisir de Nantes

Nos enquêtes

Quel budget santé pour votre chat ou votre chien ?

Un foyer sur deux en France possède au moins un animal de compagnie, et cette proportion est stable sur la durée. Ainsi, les dépenses d’installation, d’équipement, de jeux et matériels divers, d’hygiène, et d’alimentation représentent un marché important, avec une clientèle très large : les français dépensent plus de 4,6 milliards d’Euros par an pour leurs animaux domestiques. Nous avons voulu en savoir davantage sur leur budget vétérinaire.
Méthode de l’enquête 
Entre le 9 et le 23 Juin 2018, nos enquêteurs bénévoles de l’association nantaise de l’UFC Que Choisir ont contacté anonymement par téléphone une cinquantaine de cabinets ou cliniques vétérinaires de Nantes et environs. Le protocole portait sur 3 types d’animaux : les chats de gouttière, les petits chiens Yorkshire, les grands chiens Labrador. Cette enquête a été menée par toutes les associations locales UFC Que Choisir en France entière, ce qui nous permet d’avoir un comparatif plus global des résultats. Une enquête similaire réalisée en 2012 permet de mesurer l’évolution des tarifs vétérinaires sur les 6 dernières années en France.
Nos enquêteurs respectaient le scénario suivant, lors de la communication téléphonique, avec chaque vétérinaire ou son collaborateur contacté par téléphone 
« J’envisage de prendre un animal (chat ou Yorkshire ou Labrador) dans mon foyer, mais avant de me décider, je souhaite avoir une idée de vos prix en vaccins et rappels, en consultations de base et en stérilisations (mâle ou femelle) ».
Nos « clients mystère » déclaraient avoir des enfants ou petits-enfants d’une dizaine d’années, vivre en maison avec petit jardin ou en appartement avec balcon ou terrasse, avoir des voisins avec animaux de compagnie et ne prévoir aucun voyage à l’étranger avec l’animal (donc pas de passeport). Pour l’accueil d’un chien, la première vaccination est légalement antérieure à l’accueil du nouvel animal, donc elle ne figure pas dans les prix enquêtés pour chiens.
Conclusion
Si le nombre de nos compagnons à 4 pattes reste stable en France (autour de 13,5 millions de chats et 7,3 millions de chiens), le nombre de vétérinaires a progressé de 11 % entre 2011 et 2016. Une forte demande de médicalisation des soins des animaux de compagnie permet à cette activité de se développer.
Notre enquête confirme nettement la très forte disparité des tarifs pratiqués par ces professionnels. Il faut savoir qu’une totale liberté règne dans les prix des actes vétérinaires. Toutefois, les prestations fournies ne sont pas forcément identiques. Par exemple : pour une stérilisation, les frais seront variables s’il s’agit d’un acte avec ou sans séjour d’une nuit, ou si une ou deux visites de contrôle sont incluses ou non dans le devis.
Ainsi, avant de confier votre compagnon animal à un établissement vétérinaire, si vous voulez en modérer la dépense, vous avez tout intérêt à vous renseigner auprès de plusieurs professionnels, et comparer leurs tarifs, mais aussi leurs pratiques détaillées, en tout cas ce qui est inclus pour le prix annoncé.

Avril 2019 Alain LEMERLE et Martine GAUTIER

Même catégorie

Les marchés

Les marchés

28 janvier 2019
Les circuits courts

Les circuits courts

16 novembre 2018
Les conseils en pharmacie

Les conseils en pharmacie

12 octobre 2018