UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Rendez-vous Conso

L’UFC-Que Choisir de NANTES organise des séances de sensibilisation sur les problématiques de santé, d’environnement, de consommation : sur le lieu de travail, dans les communes, les centres sociaux, les établissements scolaires, les clubs de loisirs, ou tout autre lieu citoyen.
Depuis plusieurs années déjà, notre association propose aux municipalités, services sociaux, établissements d’éducation et autres clubs, des évènements appelés « RV CONSO ». Ce sont des séances d’échanges, destinées à tous les consommateurs, jeunes ou vieux, désireux d’échanger et curieux de se documenter. Nous avons développé des sujets d’environnement (pollution de l’air intérieur, eau potable), de santé (honoraires médicaux, recommandations alimentaires), et de consommation (acheter en sécurité).
Ces RV CONSO se présentent sous forme d’ateliers de présentation et d’échanges, pour comparer l’expérience des uns et des autres, sur une thématique particulière, dont la panoplie est désormais très étoffée. C’est l’occasion d’en présenter le programme.
L’environnement
Agir contre la pollution dans nos habitations
Depuis très longtemps, l’UFC-Que Choisir cherche à sensibiliser différents publics sur la qualité de l’air intérieur : des professionnels de la petite enfance, des parents et futurs parents, des élèves aides-soignants, de jeunes scolaires.
Il s’agit de transmettre des messages de prévention simples, validés par les autorités sanitaires : aérer son logement 15 minutes par jour ; éviter l’usage de produits toxiques, pour le ménage et les cosmétiques ; écarter absolument l’emploi de désodorisants d’intérieur.
Maîtriser la qualité et le prix de l’eau potable
La facture d’eau est constituée de plusieurs éléments : l’abonnement, le coût de l’eau consommée, l’assainissement, et une redevance versée à l’Agence de l’eau.
Les problématiques de l’assainissement et de la redevance conduisent très vite à s’interroger sur la pollution des ressources naturelles, leurs causes (trop souvent agricoles) et le prix collectif payé (surtout par les ménages) pour le traitement préalable de l’eau distribuée.
La santé
Le fléau des dépassements d’honoraires
Les bénévoles de l’UFC-Que Choisir engagés dans les problématiques de santé ont résumé tout ce qu’il faut savoir sur ce problème de coût des soins médicaux. La séance présente les raisons de l’accroissement du nombre de professionnels dont les honoraires dépassent les bases de remboursement.
Cette hausse touche à la fois le taux d’actes réalisés avec dépassements, et le montant de ces dépassements (moyenne de 14 %, alors que l’inflation n’a été de 3,4 %).
L’atelier permet aussi d’expliquer comment réagir, éviter les surprises, refuser les abus.
Mieux s’alimenter au quotidien, sans se ruiner
La santé dans l’assiette, c’est une préoccupation qui intéresse de plus en plus les consommateurs. L’association propose deux ateliers d’échanges sur les pratiques des uns et des autres, dans la façon de faire ses courses alimentaires. Il s’agit d’étudier les étiquettes de produits emballés, pour mieux comprendre la composition, les avantages nutritionnels, et comparer les prix. Une autre séance est consacrée aux mérites improbables des produits allégés.
La consommation
Acheter, c’est tellement simple que le client manque trop souvent de vigilance. Les ateliers citoyens « Rendez-vous conso », organisés par les associations locales, se proposent d’aider les consommateurs à y voir plus clair.
Pour déjouer les pièges et arnaques, repérer les tromperies cachées dans les offres alléchantes des appels téléphoniques, fenêtres web, affiches en magasins, il vaut mieux en parler ensemble.
C’est pourquoi les séances « RV CONSO » présentent des situations concrètes, sur lesquelles chacun explique sa réaction, et partage avec les autres. Ces échanges permettent de vérifier ses propres pratiques, et de comparer avec d’autres. Il y a aussi des astuces et conseils à prendre.
Démarchage et sollicitations commerciales
Déjouer les pratiques absolument risquées : messages SMS, numéros surtaxés, hameçonnage, et autres techniques qui peuvent coûter cher.
Pour mettre en confiance le client, obtenir un rendez-vous à son domicile ou lui arracher un contrat par téléphone, certains vendeurs sont prêts à tout. La curiosité, l’inquiétude, la proximité, tout est bon pour disposer l’interlocuteur à accepter de répondre, puis de recevoir, et enfin de signer, ou payer un produit trop cher, médiocre, inutile.
Garanties des produits
Se repérer dans les garanties exigibles : celle du vendeur, du fabricant, de la loi. Les conditions, les délais, ne sont pas les mêmes. Se méfier des options d’extensions payantes, les assurances de petits tracas.
Avec un appareil électroménager ou électronique, les grandes enseignes cherchent à placer des suppléments pour éviter les divers problèmes courants (ou pas), comme la casse, la panne, la perte.
Beaucoup de ces propositions sont présentées comme indispensables, et si peu coûteuses, finalement.
Ce sont le plus souvent des assurances, à prix modique, mais finalement inutiles, parce que le risque de panne est faible, ou surtout parce que les cas d’exclusions sont nombreux.
Crédit
Mieux connaître les différentes formules de crédit, les équivalents de location permanente, et décider le financement adapté à ses besoins.
Les vendeurs proposent un crédit pour faire avaler le prix. C’est un financement facile, étalé dans le temps. Mais cela finit par coûter cher, quand on compare les options possibles.
Le crédit est inclus dans une carte de fidélité, comme avec FNAC, BOULANGER. Les arguments portent sur le taux (tellement bas), les mensualités (modulables), la durée (pas si longue).
Il vaut mieux apprendre à détailler les coûts cachés : intérêts, assurances, forfaits de services, tout cela s’ajoute et le remboursement n’en finit pas.
Achats sur internet
Vérifier la fiabilité des sites, savoir comparer les offres, éviter le pistage.
Acheter sur internet est bien pratique : pas de déplacement, beaucoup de choix, des prix comparables, une livraison rapide.
C’est aussi une foire aux arnaques, avec les fausses promotions et les rabais trompeurs, la qualité incertaine, les sites étrangers sans recours.
Quelques réflexes basiques, des précautions simples, permettent d’éviter les commandes ruineuses ou décevantes.
Données personnelles
Protéger son identité, ses préférences, ses habitudes, pour éviter d’être une cible permanente à la publicité, au pistage, au référencement international.
Les sites internet comme les moteurs de recherche ou les applications de communautés, se nourrissent des caractéristiques de leurs pratiquants. La localisation, les amis, les démarches, les achats, les abonnements, sont autant de marqueurs intéressants pour toutes sortes de prédateurs.
Ces repères précieux sont exploités pour prospecter, influencer, convaincre, séduire, entraîner. Ils peuvent aussi être piratés.
Il est plus facile aujourd’hui de se protéger, même sans renoncer à tous les services offerts. n

Juillet 2019 Charline CHAILLOU et Hervé LE BORGNE