UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Santé : nouveaux remboursements de l’optique

Les prestations en optique seront mieux remboursées en 2020. L’objectif est même le « reste à charge zéro », ce que les grands réseaux d’opticiens ont largement anticipé dans leur publicité.
Le nouveau régime de remboursement négocié avec la sécurité sociale, les assureurs santé, et les professionnels de l’optique, aboutit à une offre plus claire, plus facile à comparer d’une enseigne à l’autre, et surtout mieux remboursée.
Tout opticien devra proposer en 2020 l’offre réglementaire, dite en « reste à charge zéro ». Elle comportera au moins 17 modèles de montures, en deux coloris, au prix maximum de 30 €.
Ce référentiel standardisé permettra de s’équiper dans toutes les variétés de verres correcteurs : simples, progressifs, ou complexes, traités antireflets ou antirayures.
Le remboursement est intégral, quel que soit le niveau de garantie de la complémentaire santé souscrit par le client.
Le changement va être considérable pour les consommateurs, qui n’étaient remboursés qu’à moins de 10 € (sécurité sociale et assurance complémentaire réunies), par exemple pour une monture à 100 € avec des verres correcteurs simples.
Il existera toujours une offre à prix libres, selon le choix du client. Mais l’effet de la réforme sera inverse, dans cette catégorie. En effet, les contrats d’assurance complémentaire santé dits « responsables » ont pour objectif de limiter l’inflation des prix et des dépenses en optique.
Ainsi, le changement des montures ne sera bien remboursé que tous les deux ans, et dans la limite de 100 € par an (sauf en cas de nécessité de changer aussi la correction des verres).
Les clients pourront panacher leur choix, avec une monture à prix libre et verres à tarif réglementé, ou l’inverse.

Novembre 2019 par l’UFC-Que Choisir de Nantes