UFC-Que Choisir de Nantes

Vos témoignages

Vos difficultés à prendre rendez-vous en médecine de ville ou imagerie médicale

Suite à notre appel à témoignages, voici plusieurs exemples de vos difficultés pour de nombreux patients à prendre des rendez-vous médicaux avec leur médecin spécialiste, leur centre d’imagerie, leur établissement de santé.
Ophtalmologie
Nantes, le 24 avril 2020
« Il est impossible de relancer les médecins pour des rendez-vous, même importants, qui ont été reportés.
Les généralistes et les spécialistes se plaignent de ne plus avoir de patients, mais leurs lignes ne répondent pas ou le répondeur raconte que « suite à l’épidémie… Etc. » ou les plateformes font « poireauter » (par exemple, le service ophtalmo de la clinique Jules Verne : au bout du 3ème jour, j’ai abandonné, après avoir appelé 6 ou 7 fois dans la journée) ».
Mayenne, le 16 avril 2020
« Sur les soins et les consultations déprogrammés, c’est une vraie question : comment tout cela va être reprogrammé dans le même ordre qu’au moment de l’arrêt, sur la base de critères d’urgence, d’importance. Ce sera au patient d’appeler, ou c’est l’établissement ou le praticien qui sera proactif ? Est-ce que l’activité va reprendre à des dates différentes selon les régions ?
Pour mon cas personnel, j’ai été opérée de la cataracte fin février dans une clinique. Ma visite de contrôle devait avoir lieu le 20 mars, elle a été annulée donc depuis je suis avec des lunettes mal adaptées. J’ai bien peur d’en avoir pour des mois avant d’avoir mon ordonnance de lunettes, puis mes lunettes, surtout si en plus compte tenu de mon âge je reste confinée ! Ce n’est pas dramatique, cela ne met pas ma vie en jeu, c’est juste fatigant et un peu contraignant car j’ai une mauvaise vision de près.
Mes questions : est-ce que mon ophtalmologue donne de l’aide en réanimation ou dans une unité COVID ou est-il à l’arrêt ? A-t-on une vision des professionnels disponibles pour exercer leur spécialité mais à l’arrêt pour des raisons de distanciation ?
Je me demande aussi si par exemple à partir de début mai, les rendez-vous ne pourraient pas déjà commencer à être organisés pour une reprise fin mai, par exemple ».
Nota : sur nos conseils, cette patiente a pu obtenir un rendez-vous en urgence
Nantes 28 Avril
« Ma mère de 80 ans devait avoir rendez-vous début mai avec son ophtalmologiste pour une visite préalable à l’opération de la cataracte. Cette opération est tardive car sa vision est déjà très diminuée. Cependant la consultation a été annulée et ma mère a été intimée de reprendre rendez-vous pour une nouvelle consultation en septembre, même après avoir précisé qu’une opération était supposée à suivre dans l’année. Je précise qu’elle habite en Vendée. Je préfère m’abstenir de tout commentaire. »
Nantes 29 Avril
« Le 6 janvier j’ai fait une demande de RV en ophtalmologie auprès du docteur XXXX à la polyclinique de l’Atlantique de Saint Herblain Mon RV a été fixé au 18 mars, mais j’ai reçu un appel d’annulation peu avant. Impossible de savoir quand ce service sera de nouveau ouvert. »
Nantes le 1 mai
« J’avais deux rendez-vous médicaux prévus en mars, programmés depuis 6 mois, bien sûr, ils ont été annulés. Je n’arrive pas à joindre le centre d’ophtalmologie, on me répond à chaque fois que je dois renouveler mon appel ultérieurement ! »
Imagerie
Nantes, le 20 avril 2020
« J’avais un IRM programmé le 20 mars et à la suite une visite de spécialiste le 27 mars. Tout ceci a été déprogrammé le 23 mars. J’avais quand même mis 2 mois pour obtenir le RDV. Je veux bien comprendre compte tenu de la nécessité d’organiser la lutte contre le COVID 19.
Début avril j’ai contacté mon médecin spécialiste qui m’a dit d’appeler le cabinet d’imagerie, dans une quinzaine de jours ce que j’ai fait le 17 avril. Réponse nous ne prenons pas de rendez-vous avant instruction de l’ARS.
Incompréhensible, alors qu’on lit dans la presse que certaines cliniques sont en attente de patients et qu’elles ont une grosse baisse d’activité ».
Nantes 28 Avril
« Bonjour j’avais rdv depuis 2 mois pour un IRM pour problème à l’épaule et ce dernier a été annulé tout comme le rdv spécialiste qui devait suivre du coup on me demande de ne rappelez qu’après le déconfinement : du fait je ne sais pas combien de temps je devrais patienter. » 
Nantes 28 Avril
« Suite à un accident, une échographie a mis en évidence une rupture du tendon supra-épineux de l’épaule. Le chirurgien a estimé une IRM nécessaire pour se prononcer sur la nécessité d’une opération. Cette IRM était programmée le 16 avril. J’ai été informé le 31 mars qu’elle était déprogrammée. Pas de nouvelle depuis. »
ST Nazaire 28 avril
« Avec une dermatologue partie en retraite récemment et non remplacée, la ville de Guérande se voit privée de cette spécialité pour longtemps à mon avis.
Pour ma part j’ai reçu un dépistage de cancer du sein. Je tiens à le faire dès qu’il arrive ça me rassure. En faisant le tour des radiologues les plus près je n’ai eu que des répondeurs. Ils sont tous du réseau IMED. L’hôpital m’a répondu que c’était le plan blanc et seules les urgences étaient possibles. J’ai appelé le centre de relecture Centre de coordination des Pays de la Loire de Nantes qui est fermé.
Pas de dépistage donc, il y aura de mauvaises surprises. »
Nantes 28 Avril
« Suite à une maladie chronique (Parkinson) un RV avait été pris par mon neurologue à la date du 9 avril auprès de l’hôpital Nord de NANTES (plusieurs mois auparavant) pour un IRM.
Deux jours avant la date d’examen, j’ai été contacté téléphoniquement par le service pour annuler la prestation, m ‘indiquant qu’un appel téléphonique ultérieur me fixera un nouveau RV. »
Nantes 29 avril
« Dans le cadre d’un suivi régulier pour une anomalie suspectée par les savants, je dois suivre un protocole de veille médicale sur 3 ans (dixit le spécialiste). Je devais donc, pour rester dans les clous du protocole de 3 ans agréé par le monde médical, subir un nouvel examen scanner impérativement entre le 1er Mars et la mi-Avril 2020. J’obtenais en décembre 2019, un rendez-vous pour le 19 Mars 2020.
Ce rendez-vous a été déprogrammé en un ou deux jours avant la date prévue, motivé par le CoviD19.
Mi-avril, je tente de reprendre un rendez-vous. Premier essai, un bon répondeur me justifie l’impossibilité de contacter le service imagerie en question. Seconde tentative, trois ou quatre jours plus tard, cette fois mon interlocutrice me dit que la première date possible ce jour ne pourrait être avant le 8 Juin, mais que je suis confiné comme tout le monde et donc impossible pour moi de me déplacer ( ! ?). Mais surtout, je suis invité ensuite à reprendre contact et tenter ma chance après le 11 Mai pour avoir une chance d’obtenir un rendez-vous peut-être en Juillet. »
Autres spécialités medicales
St-Nazaire, le 24 avril
« L’on parle beaucoup de renoncement aux soins. Mais je crois qu’il y a aussi la situation inverse ! Les personnes qui veulent des soins et qui n’en ont pas la possibilité, par fermeture des différentes structures de soins.
J’ai besoin d’un suivi ORL régulier, tous les 6 mois pour une pathologie chronique. J’ai donc voulu devancer et prendre un rendez-vous pour septembre auprès du Secrétariat ORL de l’hôpital de Saint Nazaire. On a refusé de me donner un rendez-vous, sous prétexte du COVID 19. Je reconnais avoir été stupéfaite par rapport à cette réponse. On ne peut pas bloquer ainsi notre système de soin !
Si une autre vague arrivait, je comprends que l’on puisse reporter les rendez-vous. Mais de là à bloquer pendant 5 mois, je ne comprends pas.
Merci de bien vouloir faire remonter cette situation ».
Nantes 29 avril
« J’avais un Rendez-vous d’orthophoniste pour la mi-avril. Quelques jours avant la date, je me renseigne par téléphone. J’ai le plaisir d’entendre un message enregistré me disant que le cabinet est fermé jusqu’à nouvel ordre. Sans plus. Ce cas est moins stressant pour moi. »
Nantes 29 avril
« Mon généraliste m’a prescrit une analyse de sang il y a plus de 15 jours, mais j’ai été refusé dans deux labos, car je ne serais ni enceinte (je confirme !!!), ni en situation d’urgence. Depuis, les deux labos sont fermés. »
« J’ai moi aussi été déprogrammé :
  • ORL repoussé de six mois (sans gravité).
  • examen de contrôle cancer repoussé de deux mois ainsi que le traitement (s’il est disponible à cette date)…
Que de contradictions avec le discours officiel ! »
Nantes 29 Avril
« Pour mon épouse rendez-vous centre antidouleur annulé puis repoussé sine die… »
Nantes 29 Avril
« J’ai un rdv annuel en cardiologie qui devait avoir lieu le 19 mai au CHU nord et qui a été repoussé à une date qui ne m’a pas été précisé. J’ai été prévenu par téléphone il y a maintenant deux semaines. »
Nantes 29 Avril
« Je devais me faire dévitaliser une dent le 27 mars 2020, une première tentative sans succès avait eu lieu le 12 mars. Le praticien m’avait donc posé un « pansement provisoire » qui devait tenir en principe jusqu’au 27 mars. Malheureusement le confinement a débuté et tous les dentistes  ont fermé.
Mon calvaire a donc débuté. Une douleur permanente -blocage de la mâchoire -essai de prise de contact avec la permanence de l’ordre des dentistes, sans succès. Envoi d’un mail et prescription d’antibiotique.
Réponse très limite d’un certain praticien. 2 malaises par perte de conscience. Enfin j’ai pu obtenir en RDV en centre-ville avec un dentiste d’astreinte qui m’a sauvé la vie, le 06 avril.
Cependant cette dent doit être rebouchée au plus vite, je me retrouve devant un mur. J’espère trouver un praticien après le 11/05 , ce n’est pas gagné…
Je suis prêt à traverser la France pour trouver un praticien pour obturer cette dent. »
Et des patients satisfaits
Nantes le 28 Avril 2020
« J’avais rendez-vous le 16 mars pour une scintigraphie pulmonaire nécessitée par des embolies pulmonaires récidivantes. Ce rendez-vous a été annulé par le service le 16 au matin. J’ai donc pris mon mal en patience car j’avais de fréquentes douleurs à la poitrine. Le 20 avril, j’ai appelé le CHU pour programmer un rendez-vous après le 11 mai mais on m’a heureusement donné rendez-vous le 22 avril pour une scintigraphie. Après le 11 mai, les services seront saturés et il sera impossible d’avoir des rendez-vous.
Le personnel hospitalier que j’ai rencontré ne comprenait pas l’attitude des patients qui ne se font plus suivre. J’ai tenté de leur expliquer que cela provenait des messages forts reçus en début de confinement : « n’encombrez pas les urgences » « n’appelez pas le 15 » « n’allez pas voir votre médecin, appelez-le ». Nous sommes donc restés avec nos problèmes de santé et avons essayé de ne plus y penser, ce qui n’est bien sûr pas la bonne solution.
Nous avons été sermonnés au début du confinement et nous le sommes à nouveau pour avoir trop bien appliqué les consignes. »
Nantes 28 Avril
« Je me permets de vous contacter car mon mari qui est suivi à Nantes à la clinique Jules Verne suite à une opération du talon a obtenu tous ses rdv de suivi (radios et consultations). De plus suite à des douleurs du dos, il a été orienté vers un chirurgien spécialisé et suite à une radio et une consultation il passe début Mars un IRM donc certaines cliniques fonctionnent. Pourquoi ? »
Nantes 28 Avril
« Pour ma part, on m’a découvert une tumeur cancéreuse au sein le 6 mars dans le cadre d’une surveillance à l’ICO (Gauducheau). J’ai eu le résultat de la biopsie le 12, rendez-vous avec le chirurgien le 18 et intervention le 27 mars. Depuis, j’ai eu besoin de voir plusieurs médecins à l’ICO. Pas de souci pour avoir des rendez-vous dans ce cadre. J’ai même pu voir un dentiste de garde en ville pour un problème non urgent en soi mais à résoudre avant le démarrage de la chimio. J’ai aussi pu voir mon médecin traitant.
Les professionnels de santé savent ce qui est urgent et ce qui peut attendre. Je pense qu’il faut leur faire confiance. Au redémarrage des cabinets, les médecins donneront les rendez-vous aux personnes qui le nécessitent le plus. Il y a effectivement une baisse d’activité dans les structures médicales car le covid n’est pas très présent dans notre région. Dans le cas contraire, les services seraient plein et le corps médical réquisitionné. »
Nantes le 1 mai
« J’avais deux rendez-vous médicaux prévus en mars, programmés depuis 6 mois, bien sûr, ils ont été annulés. Après avoir reçu votre message, j’ai téléphoné au spécialiste que je devais voir à Confluent, pour avoir un nouveau rendez-vous, je l’ai eu pour le 13 mai, donc pas de soucis. »
Témoignages sur la prescription de l’hydroxycloroquine
Nantes le 29 Avril
« Avez-vous l’intention de réagir aussi sur l’interdiction de prescrire faîtes aux médecins de ville le seul traitement existant aujourd’hui, celui du Pr Raoult et, même avec prescription, l’interdiction des pharmacies de délivrer ce traitement. Mon mari et moi souffrons de pathologies qui nous fragilisent : insuffisance rénale sévère pour mon mari (dialyse) et diabète insulino-dépendant pour moi. Si ce traitement ne nous est pas administré en DEBUT de symptômes (pas de pb de coeur donc possible), la seule issue que nous craignons c’est l’aggravation très probable de notre état de santé avec issue fatale très probable aussi. Nous souhaiterions donc être défendus par un organisme comme le vôtre pour que soit respecté notre DROIT A LA VIE donc droit à un traitement administré efficacement, soit dès le début des symptômes. »
Nantes le 29 Avril
« Je constate que le traitement préconisé par le docteur Raoult ne peut être prescrit par un médecin alors que le taux de réussite est le plus efficace (et peu coûteux). Pouvez-vous dénoncer ce scandale qui a conduit à ne pas sauver des centaines voire des milliers de vies en France et qui cause encore des décès.
Aucun média n’a dénoncé ce scandale (qui vise sans aucun doute à pousser à la vaccination) : Oserez-vous le faire et jouer votre rôle d’informateur impartial. De nombreuses sources d’information fiables sont disponibles. »

Mai 2020 par l’UFC-Que Choisir de Nantes