UFC-Que Choisir de Nantes

Utile et bon à savoir

Vos données WHATSAPP aussi sur FACEBOOK

Les utilisateurs de l’application WHATSAPP ont reçu la notification des nouvelles conditions d’utilisation, sans forcément comprendre leur portée. L’opérateur, filiale de FACEBOOK, oblige à accepter le partage des données personnelles avec sa société mère. C’est contraire à la loi européenne.
L’annonce brutale de privation du service, à défaut d’acceptation (sous un mois) des nouvelles règles applicables à partir de février 2021, a fait hurler beaucoup de clients WHATSAPP.
Les conditions d’utilisation de cette application, publiées en janvier, prévoient tout simplement que l’utilisateur accepte de partager toutes ses données personnelles avec FACEBOOK. S’il n’accepte pas cette clause, son compte est fermé d’office.
Cela concerne le numéro de téléphone, les caractéristiques et l’adresse (IP) de l’appareil, du fournisseur d’accès, de la fréquence d’activité
En 2014, FACEBOOK a racheté WHATSAPP, avec ses deux milliards de fidèles. Il est aussi propriétaire d’INSTAGRAM, également concerné par ce partage de données.
La clause énonçant la mise à disposition des données personnelles pour les autres applications figurait déjà depuis 2016 dans les conditions WHATSAPP, mais elle était optionnelle.
Pourtant, cette mesure est contraire à la législation européenne, selon le règlement général de protection des données (RGPD). Selon ce texte, l’utilisateur doit être libre d’accepter ou non l’exploitation de ses informations personnelles sous toutes ses formes. L’opérateur doit recueillir son consentement, d’où semble-t-il la démarche de WHATSAPP. Mais les autorités européennes ont précisé que le consentement n’est pas donné librement si l’opérateur conditionne l’acceptation à l’utilisation du service.
Les réactions indignées ont fait reculer l’opérateur, qui a différé au 15 mai sa date limite de régularisation… et de coupure automatique.
Le réseau social s’est donné ainsi du temps, mais il risque sans doute une lourde amende s’il ne change pas sa position.

Mars 2021 par l’UFC-Que Choisir de Nantes