UFC-Que Choisir de Nantes

Utile et bon à savoir

Automobile : enquête sur le marché du pare-brise

Le bris de glace touche moins de 10 % des automobilistes chaque année. Les réparateurs spécialisés font beaucoup de publicité, pour une prestation et des prix diversement appréciés. Les marques les plus connues ne font pas l’unanimité des utilisateurs frappés par ce sinistre. QUE CHOISIR a mené une enquête auprès de ses lecteurs.
Les spécialistes du bris de glace en automobile sont moins chers que les garagistes. Les assureurs dirigent donc leurs clients vers cette filière, de préférence, dans la moitié des cas.
Recourir au concessionnaire de la marque est la solution la plus coûteuse, et la plus longue, avec un délai d’une semaine et une immobilisation d’une journée en moyenne.
Les réparateurs spécialisés font nettement mieux en termes de réactivité, et surtout de prix. Le gain moyen est de 200 €, pour une même prestation, entre le concessionnaire et le spécialiste.
Cela dit, le remboursement par l’assureur n’est pas toujours intégral, en dépit de ce qu’affirment les employés des spécialistes.
Beaucoup de clients témoignent de leur mauvaise surprise, car le devis avant réparation n’est pas fréquent. De nombreux assurés n’ont pas pris la précaution de déclarer le sinistre avant de commander la réparation. L’assureur leur applique un plafond de garantie qu’ils n’avaient pas prévu. Le plus souvent, le réparateur aux petits soins ne l’aura pas annoncé.
Les principales déceptions viennent de l’opérateur le plus connu, CARGLASS. Longtemps premier sur ce marché, il est désormais distancé par d’autres, comme MONDIAL PARE-BRISE. Sa démarche publicitaire très offensive voudrait cacher les nombreux avis de mécontents, aussi bien sur le prix que pour la qualité de résultat. Ses tarifs sont en effet nettement plus élevés que ceux de ses concurrents directs, avec un écart moyen de 100 à 230 €. Le taux de satisfaction pour la réparation et la propreté est aussi nettement plus bas chez les clients de CARGLASS. Mais de plus, cette enseigne présente un volume d’incidents après intervention plus élevé que chez l’ensemble des spécialistes. Ce sont les garagistes traditionnels qui obtiennent le meilleur score sur ce dernier critère : 8 % de problèmes signalés, moitié moins que chez les spécialistes.

Novembre 2021 par l’UFC-Que Choisir de Nantes

Même catégorie

Achats de Noël en ligne

Achats de Noël en ligne

16 décembre 2021