UFC-Que Choisir de Nantes

Air intérieur, Environnement

Environnement : pollutions domestiques

Les produits ménagers sont des concentrés de chimie, et ces nettoyants sont trop souvent malsains. Il faut se méfier de leurs emballages, et de leurs dangers cachés. L’application gratuite sur smartphone QUEL PRODUIT permet de choisir des produits plus sains.
Les ménages devraient être plus vigilants avec les produits de nettoyage au quotidien, car ils empoisonnent l’intérieur des logements.
La plupart des nettoyants domestiques sont des polluants, composés de substances dangereuses, dont les risques sont encore aggravés par des usages inappropriés.
Même si les doses actives de ces composants peuvent paraître très faibles à l’unité, leur concentration et leurs effets croisés dans l’organisme peuvent conduire à des pathologies très graves. Auparavant, on disait que « c’est la dose qui fait l’effet ». Aujourd’hui, il est avéré que, même pris en doses extrêmement faibles, l’addition et la concentration de ces produits dans l’organisme comportent des risques pour la santé.
Dans ce domaine, il y a de nombreuses idées fausses, comme : « si ça sent bon, c’est propre ! », ou encore « plus on met la dose, meilleur le résultat ».
Pour y voir plus clair sur les composants de ces produits, l’application QUEL PRODUIT est extrêmement utile. Elle est gratuite, complètement indépendante des industriels, et donne en un instant le score à partir du code barre sur l’emballage. Ainsi, le client est informé des risques sur la peau ou les poumons.
Rappelons que d’autres produits existent, à petit prix, et aussi efficaces : le vinaigre blanc  (pour le détartrage dans la salle de bains ou les toilettes) ; les cristaux de soude, à ne pas confondre avec la soude caustique (excellent dégraissant dans le nettoyage des éléments de la cuisine) ; le bicarbonate de soude (pour désodoriser le réfrigérateur) ; le savon noir ; le citron ; l’argile.

Novembre 2021 par l’UFC-Que Choisir de Nantes