UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Vœux 2022

Toute l’équipe de l’UFC-Que Choisir de Nantes
 
vous souhaite une
 
 
Bonne Année 2022
 
 
 
L’UFC-Que Choisir de NANTES a traversé plusieurs épreuves, ces deux dernières années. D’abord, nous avons dû affronter les contraintes de l’épidémie, comme tout le monde. Ensuite, nous avons supporté des travaux de structure dans le local du siège, qui ont prolongé l’impossibilité de recevoir des visiteurs.
De trop longues épreuves
Notre association a su faire face. Bien d’autres auraient succombé, dans l’adversité prolongée et redoublée que nous avons connue. Il y eut d’abord les confinements successifs de ces deux dernières années. Sont venus ensuite de lourds travaux attendus depuis des mois, dont la réalisation a révélé la nécessité de refaire aussi une partie des murs et plafonds. La copropriété prend en charge cette péripétie, ce qui explique des délais invraisemblables. Pendant tout ce temps, l’indisponibilité de notre local principal aura duré plus de deux ans, entre le confinement de mars 2020 et l’achèvement de nos travaux de réfection au printemps 2022.
Un sursaut exemplaire
Il a fallu nous adapter, pour ne pas défaillir. Pendant ces longs mois, les enquêtes et les ateliers citoyens pouvaient être suspendus. Mais les attentes des consommateurs ou les impératifs de santé publique n’ont pas manqué. Si nous avions cédé à la fatalité, en hibernation forcée, nous n’aurions pas répondu à ces besoins, et manqué à nos missions, même avec l’excuse de la force majeure.
Au lieu de nous soumettre à cette inertie forcée, nous avons ajusté notre organisation, et dématérialisé la quasi-totalité de nos activités. Ainsi, le recours aux réunions téléphoniques puis à la vidéo, et le profond renouvellement de nos logiciels ont permis de maintenir l’essentiel. Nous avons exercé une gouvernance active, apporté des réponses rapides et efficaces aux appels (du lundi matin au vendredi soir), aux messages (plusieurs dizaines par jour), et aux courriers (de moins en moins nombreux), poursuivi le traitement des dossiers (une trentaine de nouveaux par semaine, plus d’une centaine en cours). 
Nous avons donc surmonté ces difficultés avec nos propres forces : des responsables, des bénévoles, nos salariées, et le soutien des adhérents ou consommateurs satisfaits.
Ces épisodes déroutants mais stimulants nous ont rendus assez fiers de nos engagements respectifs. Ils m’inspirent aussi des vœux à tous, pour une année qu’on espère bien meilleure.
Les bénévoles
Mes vœux vont d’abord aux bénévoles de notre association, qui se dévouent pour aider les consommateurs, en toutes sortes de situations : représenter les usagers dans les établissements de santé ; rester vigilants face aux problématiques d’environnement, répondre aux demandes des consommateurs en litiges ; enquêter sur les pratiques des professionnels ; sensibiliser aux risques de la vie quotidienne. Ce sont près de 100 personnes engagées dans ces activités, régulières ou occasionnelles, au siège de Nantes ou dans les antennes de Châteaubriant, Ancenis, Remouillé. Beaucoup de ces bénévoles sont fidèlement et efficacement impliqués depuis plusieurs années. Nous recrutons régulièrement aussi de nouveaux candidats, auditionnés puis formés avant de s’investir dans l’une ou l’autre de ces thématiques. Mais ces recrutements ne permettent pas de rajeunir les effectifs. Surtout, les nouveaux venus ne sont pas assez disponibles ou assurés pour remplacer les principaux responsables. Je formule donc des vœux aux bénévoles pour la nouvelle année, afin qu’ils trouvent le meilleur d’eux-mêmes dans leurs activités associatives, et que notre association dégage les moyens et ressources pour se renouveler. 
Les consommateurs
Mes souhaits de meilleure année vont ensuite aux consommateurs, c’est-à-dire à nous tous : maîtriser son pouvoir d’achat avec de bons conseils sur les produits et services ; réfléchir à ses habitudes de consommation pour préserver davantage l’environnement et les humains qui produisent ; se mobiliser pour contrecarrer les démarches de profit au détriment de nos intérêts communs ; faire respecter le client par les entreprises. Ces objectifs qui sont les nôtres depuis toujours (70 ans) peuvent aussi traduire des vœux d’amélioration du rapport de forces entre les consommateurs et les professionnels ou les pouvoirs publics.
Les adhérents et sympathisants
Je formule enfin des souhaits de bonne et heureuse année à vous, lecteurs de Conso’Nantes en ligne ou en page. Vous êtes attachés à notre association et y trouvez l’accomplissement d’un certain idéal, quelle que soit sa dimension, individuelle ou collective. Je vous remercie de votre fidélité, de votre détermination à nous soutenir. Je vous souhaite la meilleure année possible, après ou malgré les épreuves

Janvier 2022 Hervé LE BORGNE