UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité, Environnement

Énergie : chauffage au bois

Le marché du chauffage au bois est en expansion continue. La fiabilité et le rendement des poêles à granulés justifient l’intérêt des consommateurs, en particulier avec les plus récents modèles. Mais il ne faut pas choisir au hasard.
Le rendement thermique d’une cheminée à foyer ouvert est à peine de 10 %, contre 60 à 80 % pour un insert à foyer fermé et plus de 80 % pour un poêle à bûches ou à granulés.
Le chauffage domestique avec poêle à granulés est donc devenu rentable. Mais il faut y réfléchir avant de changer, ou même avant d’opter pour ce nouveau système.
D’abord, il y a plusieurs modes de diffusion de la chaleur dans l’habitation :
  • La convection naturelle : c’est une diffusion par les sorties d’air de l’appareil, ainsi limitée à une seule pièce.
  • La convection distribuée : la chaleur est répartie dans plusieurs pièces, par des gaines installées de préférence lors de la construction.
  • La convection forcée : un ventilateur accélère la circulation de chaleur, mais il fait un peu de bruit.
Le système de chargement a aussi son importance : l’automatisation évite de soulever des sacs de 15 kg, et procure davantage d’économies, grâce à un réglage thermostatique de la température désirée.
Il faut ensuite choisir la bonne puissance. Un modèle surdimensionné fonctionnera en dessous de son régime normal, et va s’encrasser. Une puissance faible convient très bien pour un logement bien isolé.
Il vaut mieux enfin retenir un appareil avec le label de qualité « Flamme verte » (niveau d’au moins 5 étoiles), et s’adresser à un professionnel qualifié (« Qualibois ») dans l’installation de poêles à granulés. Cette certification garantit un véritable savoir-faire, notamment pour les indications de réglage de l’appareil, selon les caractéristiques du logement.

Février 2022 par l’UFC-Que Choisir de Nantes