UFC-Que Choisir de Nantes

Droits des usagers, Santé

Santé : consultations psy remboursées

Désormais, les consultations auprès d’un simple psychologue peuvent être remboursées par l’assurance maladie et les complémentaires, alors que ces professionnels ne sont pas des médecins. Le besoin doit être confirmé par une prescription médicale, et la prise en charge porte sur 8 séances au maximum.
Après la formule dite, « 100 % santé » pour les soins dentaires, l’optique et l’audition, l’amélioration de prise en charge par la sécurité sociale s’étend aux consultations de psychologues.
Les psychologues ne sont pas des médecins comme les psychiatres. Ils n’exercent pas dans les hôpitaux, et ne sont pas considérés comme des professionnels de santé. C’est pourquoi leurs prestations n’étaient pas remboursées par l’assurance maladie.
Avec le nouveau dispositif appelé « MonPsy », des consultations de simples psychologues exerçant en ville peuvent être prises en charge par le système de santé.
Tout assuré social de plus de 3 ans peut bénéficier de ces soins, sur ordonnance du médecin généraliste ou pédiatre. Cette prescription prend la forme d’une lettre confirmant le besoin d’une thérapie auprès d’un psychologue. Elle est valable pendant six mois. Le patient peut choisir librement son praticien. Le remboursement par l’assurance maladie et la complémentaire couvre alors un maximum de 8 séances.
La première séance, dite d’évaluation, dure environ une heure, en face à face, et peut être facturée jusqu’à 40 €. Les suivantes sont limitées à une demi-heure environ, facturables jusqu’à 30 €, et peuvent être réalisées en vidéo. Ce forfait peut être renouvelé chaque année par le médecin traitant, si nécessaire. Celui-ci peut aussi décider d’une solution plus appropriée, comme le suivi par un psychiatre ou en établissement spécialisé.
La profession accueille avec réserves ce dispositif, et formule des critiques sur les conditions fixées. Les tarifs sont jugés « ridicules », alors que les dépassements d’honoraires ne sont pas admis. Les psychologues éligibles doivent se déclarer à l’assurance maladie et obtenir une sorte de certification, sur présentation de leurs titres (diplômes, expérience). La liste est disponible sur le site dédié « monpsy.sante.gouv.fr ».

Mai 2022 par l’UFC-Que Choisir de Nantes