UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Alimentation : procès de l’abattoir Castel Viandes

La société CASTEL VIANDES, installée à Châteaubriant, est poursuivie en correctionnelle à Nantes. L’enquête a révélé des pratiques organisées ou accidentelles de mise sur le marché de viandes avariées, ou composée frauduleusement. Les responsables ont toujours nié la gravité de ces anomalies, ainsi que leurs conséquences sur la santé des consommateurs.
L’affaire CASTEL VIANDES a été révélée par le responsable qualité de cet abattoir, il y a plus de 10 ans. Il avait signalé de graves manquements de l’entreprise, avec des viandes périmées remballées, ou des hachés chargés frauduleusement en déchets de découpe. Selon l’enquête qui a suivi, des analyses et des étiquettes ont été falsifiées. Surtout, des viandes contaminées ou de qualité non conforme ont été vendues à ses clients, tous professionnels du commerce ou de la restauration.
La lenteur de la procédure judiciaire étonne, compte tenu des investigations policières, et des conclusions du juge d’instruction, caractérisant des infractions évidentes. Les explications sont peut-être dans le poids économique de cette entreprise dans le territoire, l’influence sociale de son dirigeant, le fait que plusieurs des partenaires trompés n’ont pas voulu déposer plainte.
Cela dit, il n’y a pas eu de cas d’intoxications avérés chez les clients des magasins AUCHAN ou SYSTÈME U, du producteur FLEURY-MICHON ou des restaurants MC DONALD et FLUNCH.
Seules ces deux dernières enseignes se sont constituées parties civiles, avec l’UFC-Que Choisir. Il est vrai qu’à l’époque, le scandale de la viande de cheval était à son comble. Les industriels ne souhaitent pas associer leur nom à ce type d’affaires, pour éviter les conséquences sur leur image dans l’opinion.
Ce procès sera celui d’un système : de la fraude organisée selon l’accusation, des accidents sans gravité pour l’entreprise. Mais le principal enseignement est l’inefficacité des contrôles sanitaires par les pouvoirs publics, dans la chaîne de production de l’industrie alimentaire.

Juin 2022 par l’UFC-Que Choisir de Nantes