UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Internet : forte augmentation d’AMAZON PRIME

Les abonnements aux plateformes de spectacles sont plutôt abordables, mais les clients sont aussi de plus en plus dépendants de ces nouvelles sources de divertissement. L’augmentation des prix est alors imposée à une clientèle captive, après quelques années de prix bas. C’est ce qui arrive aux abonnés d’AMAZON PRIME, avec un bond de 40 % pour le tarif annuel, dans un grand tapage promotionnel.
Le modèle économique des plateformes de spectacles en ligne repose sur l’attrait incontournable des programmes, un prix de lancement très faible, puis une hausse considérable.
Ainsi, NETFLIX a majoré ses prix de 50 % au bout de 5 ans, et DISNEY de 30 % après seulement un an.
AMAZON reproduit la même stratégie, avec une augmentation de 40 % de son abonnement annuel AMAZON PRIME, qui passe de 50 à 70 €. Le tarif mensuel est plus raisonnable, avec une progression de 6 à 7 €, soit plus de 15 %.
Sous la pression, ce fournisseur a accepté de faciliter les démarches de résiliation pour ses abonnés en cours. Les modalités sur le compte client PRIME sont devenues simples et plus lisibles.
C’est évidemment une mauvaise nouvelle pour le pouvoir d’achat des ménages abonnés.
Mais les acteurs de ce marché ne font que profiter d’un avantage tarifaire qui reste très significatif par rapport aux loisirs en réel.
En effet, les Français se détournent massivement du cinéma (8 € la séance en moyenne), et les salles ne se remplissent plus depuis l’épidémie. Ils ont trouvé dans les catalogues d’abonnement vidéo un choix considérable, et un confort apprécié pendant les confinements. Dès lors, ce sont des comportements culturels de grande ampleur qui changent profondément.
De même, les festivals ont fait le plein cet été, alors que les concerts classiques sont à la peine. C’est que le coût relatif d’un festival procure des émotions multipliées par rapport à un spectacle unique. Son prix reste globalement très avantageux, même s’il s’agit d’une dépense ponctuelle importante. Une bonne partie des amateurs ont remplacé la fréquentation d’un concert tous les mois par un grand festival l’été. Le budget est moindre sur l’année, avec une expérience plus intense.

Septembre 2022 par l’UFC-Que Choisir de Nantes