UFC-Que Choisir de Nantes

Santé - Environnement

Santé : médicaments contre le rhume déconseillés

De nombreux remèdes contre le rhume sont sans efficacité avérée, mais toujours en vente. Pourtant, ils présentent des risques beaucoup plus sérieux qu’un mal de gorge. C’est pourquoi l’Agence française du médicament les déconseille, sans pouvoir les interdire.
Les médicaments spécifiques contre le rhume sont considérés par les chercheurs comme absolument sans effets. C’est le cas d’ACTIFED rhume, HUMEX rhume, DOLIRHUME, NUROFEN rhume ou RHINADVIL rhume, des produits décongestionnants, à base de pseudoéphédrine.
Cette molécule est très controversée depuis 2010. Des études ont montré les risques d’accident cardiovasculaire qu’elle peut entraîner, avec une probabilité inquiétante. Mais tant que l’autorisation de mise sur le marché n’a pas été retirée, ces médicaments ne peuvent pas être interdits. Ils sont en outre vendus sans ordonnance, même si la publicité grand public leur est interdite depuis 2018, et les pharmaciens sont tenus d’alerter sur les dangers.
Il est pourtant invraisemblable de s’exposer à un infarctus pour se déboucher le nez, sans d’ailleurs obtenir de résultat convaincant.
Cette situation préoccupante a été signalée aux autorités de régulation du médicament, aussi bien en Europe qu’en France. Mais ces organismes sont très influencés par les laboratoires, comme l’a montré le scandale du MÉDIATOR.
Enfin, l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) vient de prendre ses responsabilités, en publiant pour la première fois un avis qui « déconseille » ces produits.
La mesure la plus logique serait le retrait pur et simple du marché, décision que l’Agence aurait pu prendre. Elle est réclamée par la revue PRESCRIRE, une société savante de pharmacologie, et l’UFC-Que Choisir depuis des années.

December 2023 par Hervé LE BORGNE