UFC-Que Choisir de Nantes

Prévention, Santé

Plateau télé, danger

La nourriture industrielle augmente les risques d’obésité, parce que ces produits sont le plus souvent trop gras, trop salés, trop sucrés. S’alimenter d’un plateau repas en regardant les écrans, c’est encore pire. La télé aggrave le phénomène, mais le choix du programme aussi.
Les plats industriels sont néfastes à la santé, en raison de leurs composants excédentaires en sel, sucre et graisse, sans parler des additifs indésirables.
Toutes les études scientifiques en matière d’habitudes alimentaires le montrent, sauf celles financées par l’industrie agro-alimentaire.
Une étude américaine a montré d’autres effets, plus inattendus.
L’expérience a porté sur trois groupes d’étudiants, invités à s’alimenter en regardant un programme télé. Le menu était composé pour tous de produits sains (fruits et légumes), ainsi que de gourmandises (gâteaux, bonbons, chocolats). Le premier groupe regardait un film d’aventures, sans le son ; le deuxième le même programme, avec le son ; le troisième suivait un documentaire.
Les résultats sont édifiants :
  • Après seulement 20 minutes de programme, les étudiants qui mangeaient devant un film d’action avec le son ont absorbé davantage de nourriture, en particulier des friandises.
  • Dans les moments plus intenses du film, ils ont avalé surtout des aliments gras et sucrés, avec un bilan calorique particulièrement élevé (65 % de plus que le dernier groupe).
  • Ceux qui ont vu le même film sans le son ont aussi mangé davantage que ceux regardant le documentaire, avec un écart moindre en quantité et apport calorique.
Il serait intéressant de faire le même essai avec des supporters, devant un match en mode pizza-canettes.

Juin 2020 par l’UFC-Que Choisir de Nantes