UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Vos chroniques du 2 et 3 septembre

Chronique « Quick Conso » (7 h 15 -8 h 15 -9 h 15 -15 h 15 le samedi et le dimanche) :
02/09 : Assurance emprunteur respect de la loi
03/09 : Transports ferroviaires région

Crédit : changer d’assurance
La loi permet désormais au consommateur de remplacer l’assurance fournie par la banque avec son crédit, par une autre assurance de son choix, facile à trouver sur ce marché très concurrentiel.
L’Autorité de contrôle des banques leur ordonne aux banques de respecter cette règle impérative, ce qui n’est pas le cas selon son enquête
D’abord, la banque doit remettre au client une fiche détaillant les garanties fournies par son propre assureur, afin d’éviter ensuite les refus de remplacement au motif que les garanties ne sont pas les mêmes.
Ensuite, la banque ne peut modifier le taux du crédit en cas de substitution d’assurance-emprunteur, ni exiger des frais d’analyse de l’assurance de remplacement.
Enfin, la banque indique par écrit au demandeur les éléments nécessaires à l’examen de sa demande, et doit lui répondre en moins de 2 semaines, après remise d’un dossier complet.
En cas de refus, la motivation doit être claire et préciser par écrit les insuffisances de garanties, pour permettre au consommateur de rectifier ou compléter sa demande.

Transport : TER mystères
Quand on prend souvent les trains régionaux, on peut avoir des surprises avec les tarifs et les changements de train.
Ainsi, pour un même trajet entre Angers et Nantes, si le train est un TER, l’abonné paie moins cher que s’il s’appelle INTERCITÉS, comme celui qui fait NANTES-ORLÉANS.
Pourtant, ces deux formules utilisent les mêmes trains : des voitures plutôt confortables, récentes, financées largement par les Régions, et pas la SNCF…
De même, avec un billet INTERCITÉ, le voyageur peut emprunter un TER, en cas d’incident ou de changement d’horaire. Mais il ne peut pas faire l’inverse, puisque le prix du TER est inférieur à celui de l’INTERCITÉ. Selon l’humeur du contrôleur, la conséquence est soit une amende, soit le supplément bien minime…
Avec la nouvelle convention en cours de discussion entre Région Pays de la Loire et SNCF, on espère que les usagers TER pourront emprunter sans supplément un TGV en cas d’incident, entre LE MANS et SAINT-NAZAIRE par exemple.

Septembre 2017 par l’UFC-Que Choisir de Nantes

Même catégorie