UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Vos chroniques du 2 et 3 décembre

Chronique « Quick Conso » (7 h 15 -8 h 15 -9 h 15 -15 h 15 le samedi et le dimanche) :
02/12 : L’édition malade d’obésité
03/12 : Santé -Dangers du radon, réunion à BLAIN

Commerce l’édition malade d’obésité
L’étude d’une coopérative citoyenne nous alerte sur les impacts sociétaux et écologiques de l’édition française.
On publie beaucoup trop de livres en France : c’est la conclusion qu’inspire cette étude réalisée par des économistes aux convictions citoyennes, dont le rapport souligne que près de la moitié des profits de l’édition française sont financés par l’État, à cause principalement du marché du papier.
Le plus préoccupant est l’invraisemblable gaspillage de la littérature : un roman ou essai imprimé sur quatre est détruit sans jamais avoir été lu, soit plus de 140 millions de volumes en 2015.
La production de livres a constamment augmenté depuis les années 70, alors que la pratique de la lecture est en déclin : l’édition met en circulation 70.000 nouveaux titres chaque année.
Il s’agit d’un marché dominé par de grands groupes qui sont devenus des financiers plutôt que des éditeurs : on crée des « évènements », des « concepts », des « phénomènes » littéraires ou livresques.

Radon un sujet sérieux pour la santé
Le radon est un gaz radioactif présent naturellement dans le sol, qui peut s’infiltrer dans  les résidences et les bâtiments, par les fissures et les ouvertures au niveau des fondations.
A l’air libre, il ne présente aucun risque pour la santé, mais dans les logements, il peut atteindre des concentrations élevées, susceptibles de présenter un risque pour la santé.
Ainsi, le radon est responsable de 5% à 12% des décès par cancer du poumon en France, le risque étant fortement aggravé pour les fumeurs.
Pour cette raison, et en concertation avec les municipalités, nous organisons une réunion d’information sur ce sujet : le jeudi 7 décembre 2017, à 19 heures 30, Centre Henri Dunant (1 bis rue Saint-Laurent), à BLAIN.
L’UFC Que Choisir Nantes proposera au cours de cette rencontre à un échantillon de personnes, en fonction de leur habitat, de tester gratuitement chez eux le niveau de radon, avec un dosimètre spécifique.

Décembre 2017 par l’UFC-Que Choisir de Nantes

Même catégorie