UFC-Que Choisir de Nantes

Actualité

Vos chroniques du 3 et 4 mars

Chronique « Quick Conso » (7 h 15 -8 h 15 -9 h 15 -15 h 15 le samedi et le dimanche) :
03/03 : Télécoms : SFR au podium des réclamations.
04/03 : Environnement : jardiner au naturel, c’est mieux.

Télécoms : SFR au podium des réclamations
Le nombre de plaintes visant les opérateurs télécoms (téléphone mobile et fournisseurs d’accès à Internet) a encore augmenté de près de 5 % en 2017. SFR concentre toujours le plus grand nombre de litiges.
L’année 2016 a été un record, avec une hausse de 20 % des réclamations, même si celles-ci avaient bien diminué depuis 10 ans.
Mais 2017 enregistre encore une augmentation des réclamations, avec la palme pour SFR.
Les motifs ne changent pas : réseau défaillant, erreur de facturation, options imposées d’office, problème lors de la livraison du matériel ou de la résiliation…
SFR est à l’origine de près de la moitié des litiges. Orange est loin derrière, avec 4 fois moins de réclamations recensées, alors qu’il compte beaucoup plus de clients que SFR.
Les litiges des abonnés à FREE sont stables, ceux de BOUYGUES TELECOM ont bien augmenté, et parmi les opérateurs virtuels, La Poste mobile est celui qui enregistre le plus de problèmes, dans notre baromètre.

Environnement : jardiner au naturel, c’est mieux
Les produits industriels chimiques présentent de sérieux inconvénients pour la planète. En faisant évoluer ses pratiques du jardinage, le jardinier amateur contribue au respect de l’environnement, et au maintien de la biodiversité.
Les plantes sont mieux nourries au naturel : elles résistent davantage aux maladies, et donnent des produits plus sains, plus savoureux.
Il y a trois techniques de désherbage : mécanique (à la main), thermique (chauffer ou brûler), chimique (le plus facile, mais le pire).
Le compost est la source essentielle des apports naturels : il permet de disposer gratuitement d’un fertilisant complet, directement assimilable par les plantes, et il rend la terre plus fertile.
Il vaut mieux ne jamais laisser un sol nu, mais le recouvrir en permanence avec un paillage (copeaux ou restes de tonte) : cela limite l’arrosage, évite la levée des herbes indésirables, et empêche la terre de croûter.
On peut faire confiance aux insectes et animaux sauvages : coccinelles (contre pucerons et acariens), oiseaux (contre chenilles, pucerons, mouches), hérissons (contre escargots, vers et insectes), chauves-souris (contre mouche, papillon).

Mars 2018 par l’UFC-Que Choisir de Nantes